PANDÉMIE CORONAVIRUS ET ORTHOPÉDIE

 

LE CONFINEMENT S'ACHÈVE LE 11 MAI.

LA PRÉSENCE DU VIRUS S'EST FAIT RARE DANS LA POPULATION ( 2 POUR 1000 PERSONNES TESTÉES DANS LA POPULATION EN OCCITANIE POUR LA DERNIÈRE SEMAINE D'AVRIL).

L'ACTIVITÉ REPREND DE FAÇON MESURÉE, AVEC DISTANCIATION (PLUS D'ESPACE, MAIS AUSSI PLUS DE TEMPS ENTRE LES PATIENTS).

LE PORT DU MASQUE EST RECOMMANDÉ.

LES ACCOMPAGNANTS SONT INTERDITS, SAUF PATIENT AVEC HANDICAP OU MINEUR.

DES HYGIAPHONES, DES DISTRIBUTEURS DE GEL ALCOOLIQUE, ONT ÉTÉ INSTALLÉS.

LA TÉLÉCONSULTATION EST POSSIBLE AU BESOIN.

Pour correspondre, Marco Paul, vous pouvez utiliser le courriel (cf contact).

Pour répondre à votre question, l'accroupissement est typiquement le type de contrainte qui peut faire lâcher une suture. Une imagerie IRM est utile pour la confirmer.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    marco paul (lundi, 11 mai 2020 16:40)

    bonjour
    je me permet de vous contacter suite a la visite e votre site internet, et l'envie d'avoir un renseignement, sur ma situation actuelle
    ,je me suis fait opérer le 14 janvier 2020 d’une suture ménisque externe genou gauche, suite à un kyste méniscale de la corne antérieur,(après avoir eu une infiltration pour essaye d'éviter l'opération, qui n'a rien donné) , tout se passait assez bien avec quelques douleurs et raideurs mais il y a deux semaine après conseil du chirurgien , de se muscler un peu plus, j’ai effectuer un mauvais mouvement ( accroupi complète sur ce genou) , cela m’a donné un bon coup de couteau dans ce genou, et 2 jours après , bosse qui est apparu au dessus de ma cicatrise et mal comme avant , inflammation, coup d’électricité a l’intérieur, j’ai peur d’avoir cassé la suture, , je suis dégouté car après avoir fait attention pendant presque 4 mois, pas le moral pas de kiné a cause du confinement, attends retour du chirurgien pour avis, , quels sont les probabilités d’avoir rompu la suture; voila juste ma question, j'ai peut être cassé le point de suture ou pas
    désolé de vous embèter avec tous cela
    cordialement
    marco de st nazaire