ACCUEIL EN TRAUMATOLOGIE

Votre médecin de service d'urgence, m'a contacté pour organiser une intervention en urgence.

Si la justification de l'intervention ne fait pas de doute, lisez ce qui suit, sinon, nous nous verrons rapidement en consultation, mais peut-être à jeûn au cas ou, je vous dirai.

 

 

médecin généraliste, réseau de soin comme le COSIL. Dr Rémi, Toulouse, traumatologie
Un confrère vous confie pour une prise en charge chirurgicale en urgence. Premier contact avant de quitter votre centre

L'heure, le lieu de votre passage à Croix du Sud, vous a été donné par le médecin, ou bien vous sera communiqué dès que possible par moi-même. 

Vous aurez un entretien téléphonique avec moi avant de venir, pour échanger, donner votre courriel pour recevoir des informations ou ordonnances utiles.

 

Assurez vous d'avoir transmis les informations pouvant perturber votre prise en charge. Votre médecin les a toutes recueillies auprès de vous, et transmises ... normalement. L'anesthésiste et le chirurgien vous rencontreront avant la chirurgie, parfois juste avant. C'est dire que les informations pouvant perturber votre prise en charge sont importantes à recueillir en amont :

les médicaments faisant saigner (anticoagulant, antiagrégant)

les maladies en cours (dialyse, traitement tumoral ou immuno-suppressif, covid...)

les allergies (latex, médicaments...)

 

Présentez-vous à l'heure prévue.

Venez à jeûn : pas de solide ou liquide épais (lait, jus pulpé...) dans les 6 heures précédant l'opération, pas de liquide dans les 2 heures précédant l'opération.

Si vous venez le lendemain de la blessure, venez douché (sauf l'endroit du corps où vous avez une immobilisation ou un bandage protégeant fracture ou plaie, on s'en occupera sans douleur une fois l'anesthésie faite).

 

Le lieu d'arrivée : en général dans la clinique Croix du Sud elle même, le bâtiment blanc.

soit vous êtes convoqué aux urgences, à gauche au RDC 

soit vous êtes convoqué en ambulatoire, à droite au 1er étage.

Parfois, si le planning s'y prête, vous serez reçu dans le centre de consultation (bâtiment gris foncé), par moi-même au 6ème étage ascenseur ou escalier B, puis par l'anesthésiste au premier étage ascenseur ou escalier A.

 

Votre sortie se fera à partir du service d'ambulatoire. Si jamais votre prise en charge était trop tardive, pour des raisons de surveillance ou d'organisation (l'ambulatoire ferme à 20H00), vous seriez dirigé vers un service d'hospitalisation.

Après une anesthésie générale, une anesthésie loco-régionale, vous devrez être accompagné pour rentrer chez vous ( personne de votre entourage, ou à défaut véhicule sanitaire).

Vous ne devez pas être seul au domicile pour bénéficier de l'ambulatoire.

 

EN CAS DE SOUCIS OU DE DOUTE, APPELEZ MON SECRÉTARIAT AU 05 32 02 72 62 OU ENVOYEZ UN COURRIEL : dr.julienremi@yahoo.fr.

AU BESOIN, L'ACCUEIL DE LA CLINIQUE 05 36 28 00 00 NOUS METTRA EN CONTACT.

 

Consultation de contrôle de traumatologie

Si il y a un doute aux urgences sur la conduite de votre traitement (chirurgie ou surveillance orthopédique),

il n'y a pas de consultation de contrôle à programmer, c'est d'un avis en urgence dont vous avez besoin. L'urgentiste le sollicite.

 

Si un traitement orthopédique de fracture est institué, vous devez prendre RDV à une semaine avec le chirurgien.

Vous venez au RDV avec la radio initiale et la radio de contrôle (si vous n'avez pas l'ordonnance de radio, veuillez en demander une à l'avance).

Si le traitement orthopédique fonctionne bien, vous serez revu autant que nécessaire pour surveiller votre guérison.

Si le traitement orthopédique est en échec (la fracture a bougé de façon inacceptable), vous serez opéré pour réaligner les os.

 

Ce délai d'une semaine est à respecter. Si le chirurgien vous voit bien au delà d'une semaine avec un traitement orthopédique en échec, il va être bien compliqué de re-casser les os pour obtenir un résultat satisfaisant.